16 avr. 2018

Éducation : les raisons de la faillite de l'école algérienne. On se doit de visionner et écouter Malika Greffou.



On ne peut se lasser de visionner les vidéo (référencées en lien ci-dessus), en on tire des enseignements à chaque revue ! Des document historiques, un témoignage sur les attaques menées contre l'éducation depuis 50 ans ! Les erreurs ne sont plus justificatrices, on est en présence d'un plan machiavélique, un sabotage élaboré de l'avenir du pays.
On peut disserter sans arrêt sur la malveillance des responsables (ceux de l'ombre, directeurs en poste permanent, qui dressent les programmes et les directives/instructions) qui ont pris l'école algérienne en otage, et des ministres, la dernière en date Benghabrit. Ils sont tous alignés sur les programmes de l'UNESCO !
Les conséquences sont catastrophiques ! 


Les résultats sont visibles, on peut citer la taux de déperdition, le déséquilibre dans le taux de présence à l'université, par genre, de 70% filles et seulement 30% pour les garçons ! Ce taux est relevé également au lycée, et à la réussite au bac ! Mais pour découvrir ce génocide scolaire, rien ne peut remplacer l'avis professionnel de Malika Greffou, une pédagogue qui a subi la vendetta du pouvoir JMJ, elle en a souffert en tant que patriote, militante de la vérité, éducatrice intègre, et sincère dans son engagement dans ce secteur stratégique.

Liens :
1- https://www.youtube.com/watch?v=YJ6SKAKL7rw&t=1800s
2- https://www.youtube.com/watch?v=dZbPeG7Ke8g&t=2s
Une critique fondée, argumentée, de Benghabrit
Lien :
https://www.youtube.com/watch?v=tYJsmlIT9b4&t=638s

Le projet Chinois "une route, une ceinture" est boycotté par média et analystes réunis. Il ne peut s'agir d'erreur mais d'omerta organisée.


Très suspecte est l'omerta couvrant le projet chinois "une route, une ceinture" la révolution du 21 em siècle !
Ni média, ni économistes, ni politiciens, ne lui accordent l'intérêt qu'il exige, en réponse au géant chinois en marche !
Le silence entourant ce phénomène civilisationnel n'est ni fortuit, ni accidentel. Il est intentionnel et voulu, et répond au plan du pouvoir de l'ombre (jésuite-maçonnique-judaique) de maintenir l'Algérie dans le giron de la France. Pour ce faire les agents lavigeristes sont ses troupes de choc, et leur contrôle des média leur permet de faire l'impasse sur ce sujet décisif et capital.
En échange les infos, les tables rondes, et les reportages nous gavent des fadaises de Macron, Emmanuel par ci, Emmanuel par là; Macron a dit; Trump a déclaré ! Trump menace ! Etc.... Les futilités et les médiocrités de ces marionnettes politiques nous occupent, nous maintiennent culturellement attachés à fafa-sion ! Facebook est très révélatrice de ce contrôle de la pensée, les réactions DE CEUX CROYANT "BIEN PENSER" ET SE CONSIDÈRENT MILITANTS AGISSANTS, se régalent des thèmes futiles et de partage de contre vérités.

Ce phénomène est également remarquable en France, pays qui est la référence des intellectos algériens francophiles qui fixent l'information et son contenu, en terme de débat culturel, social, économique, politique.

Illustration : l'ignorance chez les français de l'état d'avancement  technologique chinois







5 avr. 2018

LES LAVIGERISTES BELGES se rappelllent M. Arkoun.


SUR LE SITE DES LAVIGERISTES BELGES.
Un excellent témoignage de Sylvie Arkoun (progéniture non musulmane) sur la biographie de son père, le célèbre philosophe, islamologue et petit prophète de "l'Islam des Lumières ", et naturellement ...comme le veut la tradition, cheval de Troie de l'infiltration jésuite en Algérie. Un grand homme conventionné par La Sorbonne, l'antre de toutes les abominations.
"Mon père était un intellectuel célèbre dans tout le monde musulman : ce livre est à la fois le récit de son histoire personnelle et un hommage à ses combats. Car cet humaniste passionné, qui prônait une NOUVELLE VISION DE L'ISLAM ET DE LA NOTION DE CROYANCE, était un homme complexe et secret, déchiré par sa double appartenance algérienne et française, profondément blessé par le retour en force d’un fondamentalisme islamique ruinant ses espoirs d’une MONDIALISATION RELIGIEUSE PACIFIÉE (sic)."

"C’est le journal intime de cette enquête que je livre ici : l’enfance de Mohammed Arkoun, sa formation auprès des ......Pères Blancs, son arrivée en France en 1954, ses succès universitaires,..."
Souvenir de Lavigerie, le prédateur d'âmes !

--- http://www.lavigerie.be/spip.php?article1775

27 mars 2018

L'économie numérique ne peut être le moteur du développement, son rôle marginal se limite à accompagner et gérer l'économie réelle physique !

Dossier "économie numérique". (suite)
La fabrication des mirages, le "faire croire", est une spécialité du Nouvel Ordre Mondial. Une gigantesque machination est en cours, elle a trait à l'économie du numérique, une grenouille qui veut se faire boeuf ! Si cette approche était fiable, pourquoi l'Occident enregistre-t-il les statistiques de chômage et les crises successives ? Qu'il l'exploite le premier, démontre son efficacité ! Pas question, les USA se sont cassés les dents en s'y investissant entièrement !
Le "faire croire" mobilise nécessairement les média. Pour comprendre les intentions non déclarées, occultes, dissimulées derrière la façade embellie des campagnes de désinformation, il faut examiner le volume de couverture alloué à un évènement par les média.
Explication par l'exemple
1- "Partenariat Stratégique Global Sino-Algérien", un traité commerciale et économique capital pour l'avenir de l'Algérie qui s'attèle à la locomotive chinoise, moteur économique-scientifique-financier mondial en coordination avec  ses partenaires, la Russie et les membres du BRICS.  Elle permet l'intégration de notre économie dans la Nouvel Route de la soie  (grande ceinture russo-chinoise), un projet civilisationnel révolutionnaire planétaire, que l'Occident tente vainement de saborder.
Verdict des média : omerta, silence assourdissant. Presque pas d'analyse, aucune étude, et bien sûr aucune mention de son maitre d'oeuvre, le Président Bouteflika.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
2- conférence organisée par la Banque Mondiale sur l'économie numérique. Une platitude, une frivolité, concernant l'utilisation de l'internet pour certaines transactions et opérations bancaires. Une bulle d'air, un épouvantail virtuel, sans poids dans l'économie réelle, dite "physique", qui s'applique  à la production de biens divers (dont ceux de l'agriculture, de l'énergie renouvelable, de la transformation des matières premières).
Verdict des média : Un Lavigeriste accourt pour sauver l'Algérie,  en mission sous les auspices de la BM !  Les médias  complices jubilent  !
Campagne infernale, sur-dimensionnée, transformant ce défi purement technique en une opportunité unique pour assurer la croissance et le progrès ; tous les média le reprennent, le glorifient, le chantent. Cette agitation doit immédiatement  réveiller nos reflexes d'auto défense, appeler à la prudence et sonner l'alerte de nos sens et de notre pensée.
Le nom du directeur régional de la BM, Rabah Areski, est sur toutes les lèvres, en première page, magnifié, érigé en sauveur de l'Algérie ! SES PROMESSES SONT AU CONDITIONNEL, SPÉCULATIVES, ACCOMPAGNÉES DE "PEUT ÊTRE ET DE POURRAIT"! RIEN DE CONCRET QUE DES ILLUSIONS ! DU BARATIN MARKETING !
 Incroyable ! Inimaginable dans un pays qui se devrait se souvenir des années '90 et les sévices endurés par l'Algérie sous le diktat de la Banque et du FMI. Révisons l'Histoire, car elle tente de se répéter.
La nouvelle star de nos média, le sympathique Rabah Areski, décrit dans la littérature militante mondiale  comme un  "assassin économique" (Lien 1, Lien 2) ! Ne vous fiez pas la à tonalité algéro-kabyle de son patronyme, il est en Algérie uniquement pour servir ses patrons de la BM !
Et les intérêts de la BM sont acquises par tous les moyens, grâce à des méthodes prédatrices, impitoyables, sans foi ni loi, destructrices de nations entières, et très sophistiquées ! 
                                                                           À SUIVRE....

26 mars 2018

La vraie économie de croissance est physique, pas monétaire ou, selon son appendice, numérique.


Dossier : la vraie économie est physique, pas monétaire ou, selon son appendice, numérique. Une vague de désinformation est en cours, surdimensionnant l'outil numérique et lui accordant un rôle fictif trompeur.
Les lavigeristes sont partenaires/complices de la Banque Mondiale. Qui dit banque dit monétaire, rien d'autre ! Ni coopération, ni aide, ni soutien, ni humanisme !
Une intrigue est en élaboration: leurrer les jeunes et les impliquer massivement dans  "l'économie numérique" et leur secteur associé des services et la monnaie devenue virtuelle, incontrôlable ! Une théorie attractive en apparence mais en réalité euphémique. Les preuves dévoilant cette arnaque suivent plus loin dans le post.

1- Canal Algérie et sa journaliste vedette Souhila Hachemi reçoit Rabah ARESKI (directeur régional, Banque mondiale). La donzelle devenue célèbre pour sa tenue provocante face au Ministre des affaires Religieuse, indignité méritant un licenciement si ce n'était la complaisance complice de ses directeurs. Défiance et offense flagrantes de l'Islam et des Musulmans bien en ligne avec ses convictions doctrinales libertines lavigeristes. Notez les flatteries exagérées de ARESKI à nos jeunes, trop beau pour être vrai !

Vidéo/interview  : https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=eOxfPUVBKos

2- L'objet (exercice de propagande) de l'interview : promouvoir "l'économie numérique". L'économie numérique n'est pas un moyen stimulateur à lui seul de la croissance économique et soutien moteur d'un plan de développement cohérent, efficace ! Les USA en ont fait l'amère expérience, et ils en paient le prix ! Leur situation économique et financière actuelle, leur perte de vitesse face à la Chine et la Russie, sont dues à un choix absurde, la "bulle internet" de l'année 2000 en est l'évidence.
La Chine, la Russie, les BRICS ont adopté les théories de Lyndon Larouche (Lien 1, Lien 2), d'où leur réussite !
Le développement du numérique est un OUTIL d'accompagnement de L'ÉCONOMIE PHYSIQUE ! L'économie physique (industrie, agriculture, transport) est le palier sine qua non du développement ! La Banque mondiale tente de nous en détourner et Canal Algérie est son agence de publicité. Cette entreprise signale une attaque frontale contre l'Algérie que j'espère est reconnue comme telle par nos responsables intègres.
 Sans production de biens et de produits physiques, le pays est destiné à demeurer un pays importateur, quel que soit son niveau des services, et bien sûr irréversiblement sombrer dans la faillite financière, dont nous avons un avant goût depuis 2016.
3- Un agriculteur qui produit 100 tonnes de pommes de terre est plus méritant que 100 informaticiens qui produiraient 100 logiciels ! Nos valeurs culturelles d'évaluation de la réalité ont été modelées et viciées. Depuis le socialisme, l'agriculture a été dépréciée, ses activités dévalorisées, ses exploitants criminalisé (révolution agraire et nationalisation) ! Les conséquences sont aujourd'hui perceptibles, il n'est pas nécessaire de les énumérer.
4- la transformation locale et l'exploitation efficace, de toutes les ressources naturelles, associées au développement de l'industrie est également une étape capitale de la croissance économique.
5- le transport et son infrastructure (train, ports, routes) est un autre secteur vital!

 Note : Encore une fois, les services accompagnent ces différents secteurs ! Ni l'inverse, ni séparément !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'économie physique : (Chine, Russie, Brics)
--- http://www.solidariteetprogres.org/blog/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur-economie
--- http://www.solidariteetprogres.org/lyndon-larouche-9073.html
--- http://www.solidariteetprogres.org/blog/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur-economie.html
--- http://www.solidariteetprogres.org/blog/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur/avant-propos.html?parcours=13337